19 décembre 2008

A deux mains et quatre pattes

Suite et fin de la rocambole qui sévit à l'atelier depuis quelques jours. Alors que je finissais la veste mystère, il me fallait bien rendre hommage à la créativité de mes assistants à fourrure et transformer leur oeuvre en pièce digne de ce nom. Et pourquoi ne pas tenter de l'associer à la veste et oser la polychromie débridée? L'idée me traversa l'esprit et ni une, ni deux, un élastique à la taille et quelques coutures plus tard, une jupette toute en couleurs pour une tenue hivernale complète pendant que d'autres porteront des... [Lire la suite]