27 mai 2009

Une saison et puis sen va #4

Un couturier sans machine, ça donne quoi à votre avis? Depuis plusieurs jours me voilà sans piqueuse, sans surjeteuse et sans machine à point de recouvrement pour la maille. Bien sur il me reste ma machine industrielle à triple entraînement mais je ne m'en sers que pour les matières épaisses. Le pourquoi de tout ça? Il s'agit de trois machines Brother qui fonctionnent avec la même pédale. Tenez-vous bien, plus aucune des pédales ne marche... Soit, il suffit d'en racheter une. Une autre paire de manches en vérité. La maison mère exige... [Lire la suite]