04 octobre 2008

La petite Calor

Elle a lavé le linge sale des enfants du baby-boom, à l’âge où s’amuser tout seul ne suffit plus, comme dit la chanson. Son achat constituait le signe par excellence d’une entrée en cohabitation durable, dans un appartement vieillot aux murs hâtivement repeints en orange vif (la couleur à la mode, alors) pour « être dans le vent ».... (lire la suite)
Posté par ledressingdesam à 10:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,